mercredi 12 octobre 2016

Boys don't cry - Malorie Blackman

Titre : Boys don’t cry
 
Auteur : Malorie Blackman
 
Genre : Jeunesse / Drame
 
Editions : Milan (Collection Macadam)
 
Date de sortie : 19/10/2011
 
Nombre de pages : 287
 
Prix : 13,90 € (papier) ou 9,99 € (numérique)
 
 
 
Synopsis :
 
Dante attend les résultats de ses examens.
Le courrier qui lui ouvrira les portes de l’université.
De sa future vie.
Celle dont il a toujours rêvé.
Mais quand on sonne à la porte, ce n’est pas le facteur, c’est Mélanie.
Son ex-copine, dont il n’a plus entendu parler depuis des mois.
Avec un bébé.
Le sien.
Le leur.
Être père à 17 ans ?
Il y a de quoi pleurer.
Mais les garçons ne pleurent jamais…
 
 
Mon avis :
 
Il s’agit de ma lecture d’août pour le Club de Lecture, une lecture que j’ai fait avec Audrey Le coin d’Audrey et Célia l’écho des mots.
 
Je ne savais pas trop quoi attendre de ce livre, j’en avais eu de bons échos mais le résumé me laissait perplexe…
Quand j’ai commencé la lecture, que j’ai rencontré Dante et que quelques pages plus loin, il apprend qu’il est père d’une petite fille de 11 mois, et qu’encore quelques pages plus loin, la mère de cette petite Emma l’abandonne à son père, alors là je me suis demandé dans quel livre je m’étais embarquée, car l’acte de Mélanie est AFFREUX. Comment peut-on vivre 11 mois avec son bébé pour ensuite l’abandonner ? Elle l’a, certes, abandonné à son père, mais quand même !!!
 
Par contre, j’ai beaucoup aimé le personnage de Dante, qui appréhende cette histoire de manière très normale. Au début, il considère le bébé comme un extraterrestre (ce qui est normal pour un jeune de garçon de 17 ans), ensuite il apprend à s’en occuper petit à petit…On le voit évoluer au fil des pages et c’est super sympa. Il n’y a pas beaucoup de surprise de ce côté-là mais c’est intéressant à lire !
 
Ce livre ne parle pas que de Dante et de sa fille Emma, car bien sûr, comme tous les jeunes de 17 ans, il vit encore chez ses parents. Ou plutôt chez son père puisque sa mère est décédée quand il était encore enfant. Il vit donc avec son père et son jeune frère, Adam.
 
L’histoire est composée en grande partie de chapitres avec Dante comme narrateur, mais il y en a aussi de très courts du point de vue d’Adam, car celui-ci est homosexuel et ça rajoute de la complexité à l’histoire.
 
On suit donc les aventures d’une famille très particulière : une famille monoparentale suite à la perte d’un des parents, un fils papa à l’âge de 17 ans et un fils homosexuel.
 
Bref, c’est un roman qui parait simple et niais mais qui nous raconte une histoire qui nous montre la complexité des différentes faces de cette famille, comment ils vont l’appréhender, ainsi que les réactions des personnes extérieures à tout ça.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire