samedi 5 septembre 2015

Présentation des auteurs [8] - CLEMENTINE BEAUVAIS



CLEMENTINE BEAUVAIS

 

 

 

 
1.     Pouvez-vous vous présenter ?

 

Je suis auteure jeunesse en français et en anglais, et enseignant-chercheur à l’université en Angleterre.

 

 

2.   Avez-vous toujours su que vous seriez (ou voulu être) écrivain ? Quel a été l’élément déclencheur qui vous a poussé à écrire ? Depuis combien de temps écrivez-vous ?

 

J’écris depuis que je suis toute petite, sans doute poussée par le fait que mes parents avaient l’air fascinés par les livres et que c’était donc un moyen sûr d’attirer leur attention.

 

 

3.   Qu’est-ce qui vous a poussé à sauter le pas, à envoyer votre premier manuscrit à une maison d’édition ?

 

J’avais fini mon tout premier roman, à l’âge de neuf ans et demi, dix ans, et j’étais sûre qu’il allait être publié. Heureusement peut-être, ça n’a pas été le cas. J’ai appris très jeune à recevoir des lettres de refus…

 

 

4.   Vivez-vous de votre passion pour l’écriture ou avez-vous un autre métier?

Dans le cas d’un autre métier, comment arrivez-vous à concilier les deux ? (au niveau temps)

 

Je ne souhaite pas être auteure à plein temps, parce que j’adore mon « autre » métier – je suis enseignant chercheur à l’université en Angleterre, dans le domaine de l’éducation et des études culturelles de l’enfance. Je concilie de plus en plus difficilement les deux… ce n’est pas l’écriture qui est un problème, c’est plutôt les rencontres scolaires, que j’adore faire mais qui sont souvent incompatibles avec mon métier principal.

 

 

5.    Est-ce que vous écrivez tous les jours ?

 

Non, très loin de là. Les journées où j’écris sont très rares, et je concentre généralement mon écriture sur quelques jours ou quelques semaines à la fois.

 

 

6.   Où puisez-vous vos idées ?

 

Dans l’actualité, dans les histoires que me racontent mes amis, dans les livres que je lis et dans les films que je vois. J’aime faire des clins d’œil à mes livres préférés.

 

 

7.    Comment construisez-vous vos personnages ? Est-ce que vous vous inspirez de vos proches, de votre histoire personnelle ? (Comme pour Mireille dans Les Petites Reines, par exemple)

 

Oui, souvent je m’en inspire, mais ce n’est pas toujours de manière délibérée. Dans Les petites reines, il y a beaucoup de personnages qui sont des transpositions directes de personnes de ma famille, mais ce sont des personnages secondaires. Les personnages principaux, en général, sont entièrement « inventés ». Cependant l’invention est toujours liée au réel d’une manière ou d’une autre…

 

 

8.   Lorsque vous commencez l’écriture d’un roman, suivez-vous un processus particulier ?

 

J’essaie, mais j’y arrive rarement. En général, je connais la structure du roman, je sais où je vais, mais pas toujours exactement par quels chemins. J’écris généralement le début très vite, et puis il se passe parfois des mois avant que je reprenne l’histoire. Une grande proportion de mes romans ne sont jamais finis, et dorment dans mon ordinateur.

 

 

9.   Quels sont vos livres préférés ? Votre style préféré ?

 

Très difficile à dire, il y en a tellement ! J’ai tendance à préférer les histoires soit réalistes, soit qui font appel au réalisme magique ou au surréalisme. J’aime les styles très imagés, très évocateurs, un brin hyperboliques, avec beaucoup de couleur et de texture.

 

 

10.                     Petit scoop, avez-vous un nouveau projet en route ?

 

… non, désolée ! Pour l’instant il n’y a pas grand-chose de prévu. Je sèche !

 

 

11.Vous avez reçu, pour votre livre La Louve, le Prix des P’tits Loups 2015, le Prix Chapitre Nature 2015 et vous avez été nominé pour le Prix des Incorruptibles 2015-2016. Qu’avez-vous ressenti ?

 

Je suis vraiment ravie du succès de La louve. C’est un livre que j’aime énormément, que j’adore lire en classe, et que j’ai eu beaucoup de mal à placer. Je suis très heureuse de voir qu’il prend sa revanche. C’est beaucoup dû aux illustrations splendides d’Antoine Déprez.

 

 

12.                      Vous avez l’air très concerné par la violence à l’école, pourquoi ?

 

L’école, surtout en France, est un environnement psychologiquement et physiquement violent. La violence vient des autres mais aussi des professeurs – elle est souvent institutionnalisée. C’était mon expérience de l’école, donc ce n’est pas surprenant qu’elle ressorte dans mes livres.

 

 

13.                      Vous vivez en Angleterre, est-ce que les petit(e)s anglais(es) lisent vos livres ?

 

Oui, mais seulement mes livres anglais ! Aucun de mes livres français n’est traduit en anglais, hélas…

 

 

14.                      Un dernier mot pour vos lecteurs ou futurs lecteurs ?

 

Enjoy !

 

 

 

 

Bibliographie sélective de CLEMENTINE BEAUVAIS:

 

-         Les Petites Reines (Editions Sarbacane)


 
 
 
Résumé :

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

 

 

-         Carambol’Ange : L’Affaire Mamie Paulette (Editions Sarbacane)






Résumé :

Pour Nel, ange de rang 47, c’est une mission comme les autres : aller chercher une âme sur Terre et la conduire au Ciel, dans sa voiture volante. Mais l’âme en question, c’est Mamie Paulette. Elle a 93 ans et 3 jours, Mamie Paulette, et un caractère trempé ; et elle a l’intention de comprendre pourquoi on a voulu se débarrasser d’elle – car elle en est sûre : elle a été assassinée !... Nel et Mamie Paulette mènent l’enquête, jusqu’en Enfer s’il le faut !

 

 

-         La louve (Editions Alice Jeunesse)

 

 



Résumé :

Ce matin enneigé, Lucie est malade quand Romane, sa meilleure amie, passe la chercher pour aller à l’école. Rien d’anormal jusqu’ici – il fait très froid, en ce moment. Mais sur la place du village elle apprend la vérité: la maladie de Lucie est le sortilège d’une louve. Car le père de Lucie a volé à la louve son louveteau, sa fille unique…

Qui rendra à la louve son louveteau pour sauver Lucie?

Et comment rendre un louveteau qui n’est déjà plus qu’une peau de loup pendue au mur?

Une histoire de glace, de neige et de fourrure pour faire frissonner les lecteurs…

 

 

-         Comme des images (Editions Sarbacane)






Résumé :

« Il était une fois… des ados sages comme des images, dans un très prestigieux lycée. L’histoire commence le jour où Léopoldine a cassé avec Timothée pour Aurélien. Ou bien le jour où Tim a envoyé un mail avec des images de Léo à tout le monde.

C’est ici, dans ce très prestigieux lycée, que tout va se jouer. Léo a une journée pour assumer ces images. Mais il faut vite régler cette histoire pour pouvoir penser à autre chose, aux maths et à la physique, à la première S. Parce qu’on ne plaisante pas avec ces choses-là, par ici. On savait que ça ne serait pas une partie de plaisir. Mais on ne pensait pas que cette journée allait se terminer comme ça, à regarder, en plein milieu de la cour, un corps ensanglanté – tout cassé. »

 

 

-         La Pouilleuse (Editions Sarbacane)



 
 
 
Résumé :

Elèves de seconde dans le 7e arrondissement de Paris, David, Elise, Anne-Laure, Florian et Gonzague décident, comme souvent, de sécher les cours. Mais cette fois, ils kidnappent une fillette, sur un coup de tête, à l'entrée de la piscine municipale. Dans le huis clos du studio chic de Gonzague, ils commencent à la malmener, d'abord verbalement, puis physiquement, franchissant une à une les limites.

Toutes ?

 

 

-         La plume de Marie (Editions Talents Hauts)

 

 
 

Résumé :

En 1650, Marie, orpheline, est recueillie par le baron et la baronne de Rochecourt et est éduquée avec leurs trois enfants. Amoureuse de la littérature, elle écrit une pièce de théâtre comique et rêve de vivre de sa plume. Un jour, le baron annonce à sa famille que Pierre Corneille va séjourner au château.

 

 

-         Les Petites Filles Top-Modèles (Editions Talents Hauts)
 



Résumé :

A onze ans, Diane Châtelain est l’égérie d’une luxueuse marque de vêtements pour enfants. Mais quand un bouton absolument phénoménal apparaît sur son nez, tout est remis en question. Car même si Photoshop et trois couches de maquillage peuvent le cacher, il y a d’autres choses qui ne restent pas longtemps secrètes – comme une nouvelle recrue dans le monde du mannequinat, et un contrat juteux avec le grand couturier italien Luca Volpone…

C’est le moment pour Diane de prendre une grande décision.

 

 

 

 

 

 

 

Liens Utiles :

 

Vous pouvez la retrouver :

- Sur Facebook : ici

- Sur son site : ici

 

Vous pouvez retrouver ses livres : ici

 

Le site Sarbacane : ici

Le site Talents Hauts : ici

Le site Hachette : ici

Le site Alice Jeunesse : ici

2 commentaires:

  1. Très belle interview ! :) J'ai lu quelques livres de cette auteur que j'ai adoré ^-^ ! J'aimerais beaucoup découvrir La Louve^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci!!
      tu me donneras ton avis si tu le lis ;-)

      Supprimer